Rémunération des conseillers financiers

 

Les services d’un conseiller financier ont un coût considérable compte tenu de plusieurs facteurs clés. En principe, il doit vous dire comment il est rémunéré lors de votre première rencontre. Cependant, s’il ne l’a pas fait voici quelques éléments que vous devez savoir.

La rémunération par les fournisseurs de produits

Si avec votre conseiller vous décidez d’opter pour une rémunération par les fournisseurs de produits, celui-ci touche alors des commissions sur les produits financiers qu’ils vous vendent comme les produits d’assurance ou les fonds communs de placement par exemple. Le fonctionnement de ce type de rémunération dépend du produit. Pour les fonds communs de placement avec frais d’acquisition différés, le conseiller reçoit une commission au point de vente versée par la société de fonds. Vous payerez des frais de rachat, diminuant graduellement avec le temps, si vous vendez vos parts avant l’expiration de la période des frais de rachat. Pour les fonds communs de placement avec frais d’acquisition à l’achat, par exemple, le conseiller touche en général des commissions de suivi.

La rémunération par des frais facturés aux clients et aux fournisseurs

Deux niveaux de facturation sont possibles pour certains conseillers financiers et planificateurs notamment pour la mise en place des produits et pour les conseils eux-mêmes. Certains conseillers sont payés pour les deux. D’autres peuvent renoncer aux frais associés à leurs plans financiers si l’on décide d’acheter tous les produits par leur entremise.

La rémunération horaire

Comme c’est le cas des comptables et des avocats, un conseiller financier peut également être rémunéré en facturant à l’heure. Ils ne vendent pas de produits et n’exécutent pas les plans financiers.

La rémunération par rapport aux actifs

Au lieu de toucher une commission traditionnelle sur tout produit vendu, un conseiller rémunéré en fonction des actifs prend pourcentage annuel des actifs que vous détenez auprès d’eux. Il s’agit d’une tarification courante pour les clients qui possèdent un compte d’au moins 250 000 euros. Plus vous détenez de placements, moins le pourcentage de frais est élevé. Généralement, cela revient à 1 % pour 1 million d’euros d’actifs, ou 1,25 % pour 500 000 euros d’actifs.


Laisser un commentaire