Les services d’un conseiller financier pour assurer sa fortune

 

Un conseiller financier est un allié de taille afin d’assurer la bonne gestion de son patrimoine financier. Ce professionnel peut vous accompagner dans toutes les démarches administratives ou techniques nécessaires au traitement fiscal, aux testaments ou encore à l’épargne. Une erreur d’investissement peut vous ruiner d’un seul coup d’où l’intérêt de faire appel aux services d’un conseiller financier.

Les services d’un conseiller financier

En principe, trois types de conseillers financiers s’offrent à vous notamment le planificateur financier, le courtier et le conseiller financier. Il aura pour rôle d’optimiser votre ressource financière. En d’autres termes, il vous propose des idées et vous donne des recommandations compte tenu de vos besoins. Il se charge aussi de la négociation auprès des autres organismes financiers afin d’accélérer les différentes démarches.

Les compétences d’un conseiller financier

Un bon conseiller financier doit pouvoir anticiper à travers l’analyse du contexte économique et les évolutions favorables aux opérations financières. Il doit également savoir prendre des initiatives tout en tenant compte des éventuels risques. Mais surtout, un conseiller financier doit pouvoir comprendre ce que veulent ses clients. Et ainsi leur proposé la meilleure option permettant d’avoir des placements au meilleur rapport bénéfice / risque.

Les avantages de faire appel à un conseiller financier

Le recours aux services d’un conseiller financier vous fait bénéficier de plusieurs avantages. Il peut par exemple vous aider à prendre les bonnes décisions financières. Il permet aussi un gain de temps considérable. Cela parce qu’il se charge de toutes les recherches à votre place. En plus, il connait mieux le milieu de la finance et si nécessaire, il pourra proposer des plans d’actions efficaces.

Tarif d’un conseiller financier

Les prestations d’un conseiller financier sont facturées compte tenu des prix pratiqués sur le marché. Plusieurs paramètres sont aussi pris en compte notamment le montant des investissements ou financement en jeu, l’expérience et la notoriété du professionnel ainsi que l’économie générée par l’opération. Par exemple, certains conseillers financiers facturent entre 1,5 et 3 % par an des sommes gérées en plus d’honoraires fixes. D’autres facturent des honoraires au résultat qui peuvent représenter 10 à 15 % des économies réalisées grâce à leurs conseils.


Laisser un commentaire